62DF6CCB-52D9-46C9-B1FA-D1978AB08747 Created with sketchtool.

Comment négocier son crédit immobilier ?

6 septembre 2021
Facebook
LinkedIn
Décrocher un crédit immobilier est, le plus souvent, une condition indubitable à l’achat d’un appartement ou d’une maison. Mais en contrepartie du prêt accordé, les organismes prêteurs se rémunèrent via des frais qui peuvent vite faire monter le coût de l’emprunt : taux d’intérêt du crédit, taux de l’assurance, frais de dossier… Heureusement, il est possible de négocier un prêt immobilier à la banque dans l’objectif faire baisser son coût. Explications !

Comment négocier un taux de crédit immobilier ?

Le premier levier sur lequel il est possible d’agir pour négocier un prêt immobilier à la banque, c’est le taux d’intérêt du crédit. L’objectif est bien sûr d’obtenir un taux le plus bas possible pour générer un minimum d’intérêt de remboursement sur ses mensualités.

Pour ce faire, il est important de se renseigner sur les taux pratiqués sur le marché et de mettre en avant la solidité de son profil d’emprunteur, en justifiant :

  • D’un bon apport personnel : comptez environ 20 et 30 % d’apport personnel pour profiter des meilleurs taux
  • D’un faible taux d’endettement
  • D’un reste à vivre important
  • De la bonne gestion de vos comptes, en évitant les découverts et les grosses dépenses avant la négociation
  • De l’attractivité de votre profil, en valorisant vos bons revenus et votre situation professionnelle stable

À noter que le taux du crédit immobilier est un paramètre qui évolue aussi en fonction du contexte du marché. Il y a donc des périodes plus propices pour investir avec des taux exceptionnellement bas (inférieur à 1,5 %), comme en cette fin d’année 2021, et d’autres où les taux remontent.

 

Négocier l’assurance de son crédit immobilier

Outre le taux du crédit, il peut être intéressant de négocier l’assurance du prêt immobilier pour faire des économies. Une négociation qui a son importance, car l’assurance peut représenter jusqu’à 30 % du coût total de l’emprunt. Pour ce faire, il est possible de chercher une assurance moins chère que celle qui vous est proposée par l’organisme préteur. En effet, rien ne vous oblige à souscrire l’assurance proposée par votre banque.

Bon à savoir : il est possible de renégocier ou de changer l’assurance de son crédit immobilier tous les ans, à la date d’anniversaire du contrat.

 

Être accompagné pour négocier son crédit immobilier

Enfin, vous pouvez faire appel à un courtier en prêt immobilier. Grâce à son réseau et à ses connaissances du marché, ce spécialiste saura négocier pour vous les crédits les plus attractifs. Si les courtiers en prêt immobilier garantissent leur rémunération via des frais de courtages d’environ 1 % du prêt, les faibles taux d’intérêt des crédits qu’ils vous proposeront compenseront le plus souvent cette dépense.